Dans le sport, tous et toutes égaux !

Dernière mise à jour : 4 avr.

Au début, on pensait que les garçons étaient plus forts que les filles... Et puis on a commencé ce sujet.


On apprécie apprendre. Au début, on croyait que les garçons étaient plus forts que les filles, mais on voulait savoir pourquoi ils étaient plus forts physiquement. À travers l'histoire du sport, nous avons essayé de comprendre pourquoi, et on a découvert que la société est à l'origine de tout ça. Mais les filles ne se laissent pas faire car ça commence à s'améliorer, par exemple dans le sport.


Nous nous sommes centrés sur le football, en interrogeant Cathy, gardienne et membre des Dégommeuses, une équipe de football en non-mixité choisie.





Pourquoi les filles jouent moins au foot ?


À l'origine, dans l'histoire, le sport était une activité, pour les gens qui en avaient le temps et les moyens. Cette activité était pratiquement toujours réservée aux hommes des classes aisées. "On considérait à l'époque que les femmes de ces classes aisées ne devaient pas travailler" explique Cathy. Le premier match féminin a eu lieu en 1917, tandis que le premier match masculin a eu lieu en 1897. Et encore aujourd'hui, les femmes ont moins d'équipes à intégrer.




Les filles qui jouent au foot sont beaucoup plus jugées que les garçons... Pourquoi ?


Les femmes sont plus jugées que les garçons car on les voit moins jouer. "Les femmes sont moins présentes dans les médias, et encore plus dans le foot" affirme Cathy. Les résultats des équipes féminines sont moins médiatisés, et les matchs sont peu diffusés à la télévision.


De plus, les femmes sont moins bien payées que les hommes dans le football professionnel, et leurs transferts représentent des sommes plus faibles. Par exemple, Pauline Peyraud-Magnin, goal, a un des plus gros transfert à 50 000€. En comparaison, le transfert de Mbappé de Monaco au PSG avoisine les 180 millions d'euros.





Même si les femmes sont encore mal représentées dans le foot, elles commencent à jouer de plus en plus, et on les voit davantage. On espère qu'un jour, elles pourront jouer "comme les hommes". Ou que cela n'aura plus d'importance, fille ou garçon.


Eliz, Diego, Salim

72 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout